Comment faire contre la pollution

Se protéger contre les pics de pollution de l’air : Comment faire ?

À un certain moment de l’année, notamment en hiver, au printemps et en été, il se peut que des pics de pollution d’air surviennent dans les métropoles. Si vous habitez ces endroits, vous serez sujets à une mauvaise qualité de l’air à cause des particules fines qui ne sont pas de bon augure pour la santé de vos poumons. Ainsi, il est nécessaire de connaître les moyens pour s’en protéger.

Un pic de pollution : c’est quoi ?

On entend par pics de pollution les périodes où la qualité de l’air est à son niveau le plus bas. Ils sont notamment favorisés par la coexistence de toutes les conditions favorables à leur formation. Il peut s’agir d’un trafic routier intense dû aux périodes estivales et à l’arrivée du tourisme de masse. Cela peut aussi avoir d’autres origines comme des conditions météorologiques favorisant la formation, l’accumulation et la dispersion des polluants.

À vrai dire, il y a pic de pollution lorsque le seuil d’alerte des 4 polluants atmosphériques est dépassé. Ce sont les particules de taille inférieure à 10 micromètres, l’ozone, le dioxyde d’azote et le dioxyde de soufre. Quoi que l’on fasse, il est impossible d’endiguer ce phénomène, même en utilisant des produits de désinfection de l’air. Néanmoins, on peut adopter des mesures préventives pour ne pas trop créer d’impacts sur notre santé.

Les pics de pollution d’air : quels risques pour notre santé ?

Selon la personne, les risques peuvent être graves ou non. Cela dépendra des capacités de ses défenses immunitaires et de sa forte aptitude physique. Généralement, les personnes vulnérables aux pics de pollution d’air sont les femmes enceintes, les nourrissons et jeunes enfants, les personnes âgées de plus de 65 ans, les asthmatiques ainsi que les sujets atteints d’insuffisances cardiaques et respiratoires. Figurent également dans cette catégorie les personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires. Il est important de les évacuer le plus rapidement possible en cas de pics de pollution détectés, car l’utilisation de produit d’hygiène pour essayer de purifier l’air n’aura pas vraiment d’effets.

Les pics de pollution peuvent provoquer des problèmes de santé très graves, que ce soit à court ou à long terme. Il peut s’agir de maladies respiratoires chroniques comme les asthmes, les bronchites, les cancers… Cela peut même entraîner des maladies cardiovasculaires.

Comment se protéger des pics de pollution d’air ?

Tout d’abord, il faudra adopter les bons gestes au quotidien. Tout commence par le fait de s’informer sur les risques de pics de pollution auprès des journaux ou des sites gouvernementaux. Réduisez vos activités physiques et sportives intenses. Ne sortez pas aux moments où il y a foule, notamment en début de matinée et en fin de journée. Si vous êtes forcé de le faire, portez les accessoires de protection à usage unique comme les masques chirurgicaux. Fermez vos portes et fenêtres en journée, mais aérez-les 15 min au moins le matin et le soir. Avec ces gestes à adopter, vous serez mieux protégé des effets néfastes des pics de pollution d’air.