Ce qu'il faut savoir pour se protéger de la tuberculose

Ce qu’il faut savoir pour se protéger de la tuberculose

Des épidémies de tuberculose se présentent ? Il faut agir le plus vite possible pour se prémunir de cette maladie ou la traiter si une personne en est déjà atteinte. Si l’individu n’est pas soigné à temps, la tuberculose risquera de lui être fatale. Ainsi, il est nécessaire de connaître ce qu’il faut faire lorsque la situation se présente.

La tuberculose, une maladie infectieuse

La tuberculose fait partie de ce qu’on appelle maladies infectieuses. Elle est dûe à une mycobactérie dénommée Mycobacterium tuberculosis, que l’on connaît communément sous la dénomination bacille de Koch. Dans 70 % des cas, elle touche les poumons. Mais elle peut aussi s’attaquer à d’autres organes tels que les reins, les ganglions et les os.

Il en existe 3 types :

  • La tuberculose pulmonaire appelée aussi phtisie
  • La tuberculose extrapulmonaire qui touche les autres organes (os, reins, intestins, appareils génitaux, tissus cutanés…)
  • La tuberculose disséminée qui s’attaque à la fois aux poumons et aux autres organes.

Quels en sont ses symptômes ?

Nombreux sont les signes qui peuvent prédire une tuberculose chez un individu. On trouve, par exemple, les toux intenses et persistantes accompagnées de crachat, une fièvre suivie d’une fatigue généralisée et de l’essoufflement. Il y a aussi les sueurs nocturnes, la perte d’appétit et la perte de poids. Parfois, la personne présente des douleurs dans le dos, dans la poitrine et dans les articulations.

Les risques de complication peuvent être graves et mener au décès de la personne. C’est notamment le cas de l’épanchement pleural (liquide présent dans la cavité pleurale) et le pneumothorax (gaz présent dans la cavité pleurale).

Comment se transmet-elle ?

Il faut savoir que le bacille de Koch est sensible à certains antibiotiques. Si, après un premier traitement antibiotique, les symptômes persistent toujours, on peut dire qu’on fait face à un cas de tuberculose.

La tuberculose se transmet par voies aériennes, par l’intermédiaire d’une toux, d’un éternuement… Le crachat ainsi que la salive de la personne atteinte sont aussi porteurs de la maladie. C’est dans ce cas que l’utilisation de protection à usage unique s’avère plus que nécessaire. Les masques chirurgicaux feront, entre autres, l’affaire.

Néanmoins, être simplement porteur ne suffit pas pour transmettre la maladie. Ce sont uniquement les personnes qui présentent déjà les maladies qui sont contagieuses.

La tuberculose : comment la soigner ?

Pour une personne atteinte de la tuberculose, il faut suivre un traitement antibiotique qui peut durer de 6 mois à 24 mois après le diagnostic. On utilisera plusieurs sortes d’antibiotiques si jamais le microbe présente une résistance à l’un d’entre eux. En cas de tuberculose active détectée au diagnostic, le patient doit être immédiatement hospitalisé pendant 2 à 3 semaines pour éviter la contagion.

Pour les personnes en contact fréquent avec le malade, il est recommandé de respecter les mesures d’hygiène prescrites. Il s’agit notamment de la désinfection des matériels utilisés et des vêtements portés par le patient avec l’utilisation de produit d’hygiène destiné à cet effet. Il faut aussi prendre des mesures préventives pour éviter d’attraper la maladie comme la vaccination.